BEC-CROISE BIFASCIE

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Fringillidés Longueur : 14-15 cm Poids : 30 gr

White- winged Crossbill ou Two-barred Crossbill Bindenkreuzschnabel Piquituerto franjeado

Caractères distinctifs : Il ressemble fort au bec-croisé de sapins, par la taille, l'allure et la coloration. Il a cependant le bec plus fin, avec la mandibule inférieure davantage prolongée vers le haut et mieux adaptée à l'ouverture des cônes de mélèzes. Le principal signe distinctif du bec-croisé bifascié est fourni par deux larges bandes alaires blanches, et ce aussi bien chez le mâle de teinte rouge que chez la femelle de couleur jaunâtre. En vol, leur allure rappelle celle du pinson des arbres. Il existe uneautre espèce de Bec-Croisé, le bec-croisé perroquet (loxia pityopsittacus) qui vit dans les forêts de pins d'Europe septentrionale , et qui se distingue par un bec très fort, presque comme un bec de perroquet. Sur ces trois espèces, on peut très nettement constater l'adaption de la forme du bec à la nourriture la plus courante : Bec-croisé de sapins implique graines d'épicéas, Bec-croisé bifascié signifie graines de mélèzes, Bec-croisé perroquet entraine forcément graines de pins.

Habitat : Le bec-croisé bifascié vit dans les forêts claires de conifères du Nord et donne toujours sa préférence aux bois de mélèzes qui lui offre sa principale nourriture, les graines des cônes de mélèze.

Nourriture : Il mange aussi les graines d'autres conifères et celles de beaucoup d'autres plantes, et, dans une moindre mesure, des insectes. Son régime alimentaire végétarien quasiment exclusif peut le mettre en péril en cas de mauvaise saison qui entraine un manque de ressources. Pour se nourrir, le bec-croisé introduit son bec fermé entre les écailles des cônes, il écarte les deux parties du bec et récolte la graine avec sa langue.

Reproduction : La femelle établit son nid sur un arbre à aiguilles, à la manière du bec-croisé des sapins, mais son nid est un peu plus petit. Tout le cours de la nidification est semblable, il semble seulement que, chez le bifascié, la période de reproduction se situe plutôt de Mars à Juin. Dans les premier jours de leur vie, les jeunes ont un bec droit, comme tous les autres oiseaux, leurs deux mandibules ne commencent à se chevaucher que plus tard. Si la mandibule supérieure croise l'inférieure à droite ou à gauche, il semble que ce soit un effet du hasard, car ces deux formes de bec se rencontrent en nombre égal, et jusque chez des jeunes d'une même couvée. Ce croisement de bec se perfectionne plus tard, vers l'âge de trois semaines, par l'extraction des graines hors des cônes.

Comportement : Après la nidification, les familles de becs-croisés bifasciés se mettent à vagabonder, mais elle ne pénètrent que rarement, en hiver, en Europe Centrale et occidentale, et seulement lorsqu'il y a une disette de graines de mélèze dans le grand Nord. On rencontre parfois le bec-croisé bifascié isolé, d'autres fois en grandes bandes avec des becs-croisés des sapins. Les invasions de bec-croisés bifasciés sont rares.