PIC A TÊTE BLANCHE

Picoides albolarvatus

Classe : Oiseaux Superordre : Grimpeurs Ordre : Piciformes Famille : Picidés Longueur : 24 cm Envergure : ?? cm Poids : 52-68 gr Longévité :?? ans

White-headed Woodpecker Weißkopfspecht Carpintero de Cabeza blanca Picchio testabianca Witkopspecht Vithuvad hackspett Valkopäätikka

Chant et voix : Le cri le plus courant est un "peek-it" qui alterne avec une série de "kit-kit-kit-kit" crépitants. Pendant la parade aérienne, cet oiseau produit une série variable de "kwik" ou de "gwik". Les parades pendant lesquelles il balance latéralement le bec sont acompagnées de notes gazouillantes "twee-it". Les deux sexes accomplissent des longues séries de tambourinage qui sont plus lentes que celles du Pic chevelu (¨Picoides villosus).

Caractères distinctifs : Chez le mâle adulte, le front, le capuchon, les lores, les oreillons, le menton et la gorge forment un ensemble blanc qui est légèrement nuancé de grisâtre sur la calotte et de chamois sur les lores. La nuque porte une large tache rouge. L'arrière du cou, la totalité des parties supérieures et le dessous à partir de la poitrine sont noirs, avec un léger lustre bleuâtre sur le manteau et sur la poitrine. Les couvertures alaires sont également noires avec des reflets bleus. Les primaires ont une extrémité blanche, formant une barre alaire qui est bien visible en vol. La queue est entièrement noire. En plumage usé, les parties noires paraissent plus ternes.

La femelle est légèrement plus petite que le mâle. La tache rouge sur la nuque est absente. Les juvéniles ont un aspect plus brun que les adultes. Ils présentent parfois quelques vagues barres brunes sur l'abdomen. La barre alaire blanche semble plus large, mais elle est discontinue en raison de petites barres sombres présentes sur la plupart des rémiges. Les jeunes mâles ont une tache-rouge-orangé sur la nuque. Les jeunes femelles ont une tache moins dévéloppée qui est restreinte à l'arrière du capuchon.

Habitat et Distribution : Les pics à tête blanche fréquentent presque exclusivement les forêts de conifères composées de grands arbres tels que les pins ponderosa, les pins de Coulter, les pins de Jeffrey et les sapins. Ils occupent aussi bien les forêts qui sont aménagées par l'homme que celles qui sont à l'état naturel. Les pics à tête blanche préfèrent les grands arbres parvenus à maturité. On peut les trouver dans des parcelles plus ou moins ouvertes, à des altitudes qui varient de 1000 à 2750 mètres.

Les pics à tête blanche sont endémiques d'Amérique du Nord. Leur aire de distribution couvre les zones montagneuses de l'Ouest, de l'intérieur de la Colombie Britannique jusqu'au sud de la Californie en passant par les états de Washington, Oregon et Idaho. Deux sous-espèces sont officiellement reconnus : P.A.albolarvatus, la race nominale (la quasi-totalité de l'aire de distribution) - P.A.gravirostris (Montagnes de la région de Los Angeles et San Diego).

Comportements : Les pics à tête blanche recherchent principalement leur nourriture à l'étage inférieur des troncs , mais ils descendent aussi à terre. Il leur arrive assez régulièrement d'aller chercher des graines dans les cônes à la cime des grands arbres. Cette dernière pratiique est plus courante au début de l'été. Dans le sud de leur aire de distribution , les mâles et les femelles prospectent généralement dans des lieux différents. Les femelles se nourrissent plutôt sur les troncs alors que les mâles recherchent des cônes à la cime des pins de Coulter (Pinus coulteri). Cette ségrégation est imposée par l'agressivité des mâles. Dans leur quête de nourriture, les pics à tête blanche retirent des morceaux d'écorce, explorent et donnent des coups de bec.

Ls rituels des parades sont assez typiques des pics. Le pic à tête blanche pointe son bec vers le ciel et le balance latéralement. Lors de la parade nuptiale ou lorsqu'il est en compétition pour séduire une femelle, le mâle effectue une parade aérienne au cours de laquelle il s'éloigne de sa partenaire, volette avec des petits battements d'ailes et pousse des séries de cris. Quand il se pose, il indique à la femelle l'emplacement de la cavité.

Reproduction : La saison de nidification se déroule en Mai et Juin. Le nid est situé dans une aspérité d'arbre, dans un un rondin incliné ou dans une souche. On peut parfois le trouver dans un arbre en relative bonne santé dont certaines parties sont pourrissantes. Le nid est généralement placé à une hauteur assez modeste, entre 2 et 9 mètres au-dessus du sol. L'arbre qui l'abrite est souvent situé dans la partie la plus ouverte de la forêt, à la lisière. Certains nids sont même creusés dans des poteaux de cloture. La ponte comprend en moyenne 4 ou 5 oeufs qui sont couvés à tour de rôle par les deux parents pendant au moins 14 jours. Ces derniers partagent en fait toutes les taches pendant le séjour des jeunes au nid qui dure environ 26 jours.

Nourriture : Les pics à tête blanche ont un régime mixte : ils se nourrissent sessentiellement de graines de pins et d'insectes . Ils apprécient tout particulièrement les petits coléoptères qui vivent dans le bois et les araignées.

Protection et Menaces : Le pic à tête blanche a une répartition assez inégale : il est local ou rare dans le nord de son aire, plutôt commun partout ailleurs. L'espèce est classé comme ne posant pas de problème majeur. A notre connaissance, aucune mesure de protection n'est prise pour sa sauvegarde.