PIC A PLASTRON ROUGE

Dendrocopos cathpharius

Classe : Oiseaux Superordre : Grimpeurs Ordre : Piciformes Famille : Picidés Longueur : 17-19 cm Envergure : ?? cm Poids : 25-35 gr Longévité :?? ans

Crimson-breasted Woodpecker   Rotbrustspecht  Pico Pechirrojo Picchio pettorosso    Roodborstspecht Karminbrystet Flagspætte Punarintatikka Rödbröstad hackspett strakapoud karmínovoprsý   Himuneakagera

Chant et voix : Le pic à plastron rouge émet un puissant "Chip" ou "tchick" monotone. Il est un peu moins aigü que le cri du pic du Darjeeling qui vit dans le même secteur. c'est le cri de reconnaissance de cette espèce. On peut également entendre un grincement très bref , rapide et descendant ainsi qu'un "kee kee kee" strident.

Caractères distinctifs : chez le mâle adulte, le front est chamois clair, le capuchon est noir et descend souvent jusqu'au niveau des yeux. La nuque, l'arrière et les côtés du cou sont rouges avec une légère nuance orange. Les lores, la zone située en arrière de l'oeil, le sourcil et la totalité des couvertures auriculaires forment un ensemble blanchâtre. Les oreillons ont parfois une teinte chamoisée et sont vaguement striés de noir. La moustache noire rejoint la tache sombre du côté du cou, cette dernière se développant et descendant jusqu'aux stries sombres de la poitrine. Le menton est blanchâtre. Les parties supérieures affichent une couleur noire. Les couvertures alaires sont majoritairement noires avec quelques taches blanches vers l'intérieur. Les plumes de vol sont noires avec des pointes blanches formant d'étroites bandes bien visibles lorsque les ailes sont déployées. Le dessus de la queue est noir, mais les trois paires de rectrices externes sont barrées de blanc, l'apport de blanc diminuant plus on se dirige vers l'intérieur.

Les parties inférieures sont chamois clair, souvent plus jaunâtres sur le ventre et sur les flancs. Une tache rouge-orange macule discrètement le centre de la poitrine . Les côtés sont fortement striés de noir , ces stries devenant plus fines sur le bas de la poitrine , les flancs et le haut du ventre. Le bas-ventre et les sous-caudales portent de nombreuses stries et leurs plumes sont largement bordées de rouge-orange. Le dessous des ailes est gris sombre barré de blanc. Le desous de la queue est semblable au dessus.

La femelle ressemble à son partenaire, mais le rouge de la tête est entièrement remplacé par du noir. Les juvéniles ont un dessous plus terne et plus foncé. Ils n'ont pas de rouge sur la poitrine et sur les sous-caudales. Les jeunes mâles n'ont pas de rouge sur le cou mais une large tache rouge-orange qui part de la mi-capuchon jusqu'à la nuque

Les adultes on un bec gris. La mandibule supérieure est bleu-gris alors que la mandibule inférieure est gris pâle voire blanche. Les pattes sont gris terne ou gris-vert. Les iris sont rouges à brun-rouge.

Les oiseaux de la race Pyrrothorax (notre illustration) diffèrent de ceux de la race nominale par leur large tache rouge sur la nuque et leur magnifique plastron sur la poitrine. Les sous-caudales sont presque entièrement cramoisi. Les stries sur les parties inférieures sont également plus développées.

Habitat et Distribution : Les pics à plastron rouge fréquentent les forêts d'arbres à feuilles permanentes et à feuilles caduques pourvues principalment de chênes, de rhododendrons et de fagacées (Castanopsis). On les trouve entre 700 et 3000 mètres d'altitude et même plus haut. Toutefois, leur niveau préféré se situe habituellement entre 1200 et 2800m, sur les versants des moyennes montagnes, juste en dessous de l'aire de repartition di Pic du Darjeeling avec lequel il peut parfois cohabiter. En Thailande, il vit au-dessus de 1400 mètres alors qu'au Népal, il est très courant au-delà de 1500 m .

Le pic à plastron est un oiseau du continent asiatique. Il vit dans une zone géographique intermédiaire entre le subcontinent indien d'une part et la Chine et l'Indochine d'autre part. Son aire de distribution couvre les régions montagneuses qui vont du nord-Centre du Népal et du Nord-Est de l'Inde jusqu'au Tibet et au centre de la Chine (Gansu, Shaanxi,Hubei, Sichuan et Yunnan). Vers le sud, elle s'étend jusqu'aux états de l'extrême Est de l'Inde (Meghalaya, Mizoram) jusqu'au centre de la Birmanie, au Nord de la Thaïlande, nord du Laos et nord-ouest du Vietnam. Six races ou sous-espèces sont officiellement reconnues : P.C.cathpharius (du Népal jusqu'au Nord de l'Assam) P.C.pyrrhothorax (Sud de l'Assam jusqu'au nord de la Birmanie) - P.C.ludlowi (sud-Est du Tibet) - P.C.Pernyii (Nord-Ouest du Yunnan jusqu'au Nord du Sichouan et au Sud-Ouest du Gansu) - P.C.tenebrosus (Centre et sud du Yunnan jusqu'au Nord de la Birmanie, Nord de la Thailande et Nord du Vietnam) - P.C.innixus (Shaanxi, NE du Sichouan et centre du Hubei)

Comportements : D'après Ali et Ripley (Handbook of the birds of India and Pakistan), ses moeurs et son comportement ne sont guère différents de ceux du Pic du Darjeeling. La pic à plastron rouge vit donc en solitaire ou en couple. Il recherche sa nourriture sur les troncs recouverts de mousses et sur les branches hautes de la canopée. Lorsqu'il se restaure, il a un comprtement typique de picidé, donnant de fréquents coups de bec et martelant les arbres. Il se déplace d'arbre mort en arnre mort et il explore méthodiquement. En dehors de la saison de reproduction, il se joint fréquemment aux bandes itinérantes de petits oiseaux insectivores.

Reproduction : La saison de reproduction se déroule d'Avril à Mai ou à Juin. Le nid est placé dans un arbre de la jungle épaisse et contient généralement entre 2 et 4 oeufs qui mesurent en moyenne 23 millimètres sur 17. On ne connait pas grand chose de la biologie reproductrice de cet oiseau mais on présume que les jeunes sont nourris et éduqués par les 2 parents. La durée d'incubation est inconnue mais, comme chez la majorité des espèces cavernicoles, elle ne doit pas dépasse les 2 semaines.

Nourriture : Les pics à plastron rouge sont presque exclusivement insectivores. Ils consomment les insectes xylophages et leurs larves. ils complètent leur menu en ingurgitant du nectar qu'ils recueillent en pratiquant un incision à la base de la corolle des fleurs.

Protection/Menaces : Le pic à plastron rouge est assez rare sur l'eensemble de son aire de distribution, mais comme cette dernière est plutôt vaste, il n'est pas considéré comme globalement en danger.