MERLE A AILES GRISES

Turdus Boulboul

Classe: Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Muscicapidés Longueur : 28-29 cm Envergure : ?? Poids : 88-105 gr (M) 88-111 gr (F) Longévité : ? ans

Grey-winged blackbird Merlo aligrigie Mirlo de Alas Grises Bülbülamsel
Grijsvleugelmerel Gråvingad trast harmaasiipirastas   Lysvinget Solsort

Habitat et distribution : Les merles à ailes grises nichent dans les forêts humides ou dans les forêts de chênes et de rhododendrons à larges feuilles, possédant la plupart du temps une épaisse litière végétale sur le sol. On les trouve également dans les grandes forêts de conifères, dans les clairières et dans les zones broussailleuses qui recouvrent les versants des collines. Ils sont présents dans les bois et dans les forêts plus denses que leur proche parent, le merle à collier blanc. En hiver, ils fréquentent le même type d'habitats, mais à des altitudes inférieures et .

dans des milieux plus ouverts. Les buissons et les jardins à grands arbres à la proximité des villages constituent alors leur domaine de prédilection. Les merles à ailes grises nichent dans l'Himalaya, à des altitudes qui varient de 1500 à 2300 mètres. Leur aire de distribution s'étend du Nord du Pakistan (mais absents du Cachemire) en direction de l'Est vers le nord de l'Inde, le Népal (où ils peuvent grimper jusqu'à plus de 3000 m), le Sikkim, le Bhoutan et les états du nord Est de l'Inde. Elle se poursuit vers le sud de la Chine (Yunnan, Sichuan), le nord du Laos et le Tonkin. Dans ces dernières contrées, ils sont relativement rares. En hiver, les populations descendent entre 1200 et 2100 mètres, soit à l'intérieur même de l'aire de nidification, soit dans les pays limitrophes situées légèrement au sud (Rajasthan, Assam, Nord et Est de la Birmanie).

Caractères distinctifs : Les sexes sont différents. Chez l'adulte mâle, le plumage est presque entièrement noir de jais ou noir brillant, excepté l'étroit anneau jaune-orange qui entoure l'oeil. En plumage frais, le manteau et le capuchon sont nuancés de brun. Le croupion présente une légère teinte grise. Les couvertures sus-caudales sont gris sombre ou noirâtres. Les couvertures médianes ont des extrémités gris pâle ou blanchâtres. Le grandes couvertures sont liserés de gris argenté sur l'extérieur et de gris plomb sur l'intérieur. Les secondaires et les tertiaires sont largement tachées de gris formant une barre alaire bien visible aussi bien au repos que lorsqu'il est en vol. La partie basse de la poitrine et le ventre jusqu'aux couvertures sous-caudales ont la même couleur que le dessus mais en plus terne ou avec une légère teinte brune. Les plumes du ventre et des flancs sont bordées de gris pâle, ce qui leur donne un aspect écaillé. Le bec est orange ou jaune-orange avec une pointe sombre. L'oeil est brun ou brun foncé. Les pattes et les pieds sont jaune-brunâtre à jaune.

chook" grandiloquent qui sert de cri d'alarme, un simple "churi" qui sert de cri de contact, un "churr" plus rauque délivré pendant la saison de reproduction ou toute une série de ronflements tranchants qui servent de cris de disuasion lorsque le nid ou les petits sont approchés. Le chant porte loin et il ressemble à la fois à celui du merle noir et de la grive musicienne. Il est assez semblable en tonalité mais les notes riches et flutées, formant un savant mélange, sont délivrées plus lentement, à un rythme plus paisible.

Comportements : Le Merle à ailes grises est habituellement timide et prompt à s'envoler à la moindre présence d'un intrus. Lorsqu'il est dérangé, il vole jusqu'à l'étage moyen de la végétation puis il grimpe d'un niveau en restant à proximité du tronc. Quand il est à terre, il sautille ou il bondit tout à fait à la manière des grives. On le trouve généralement en solitaire, ou en couples pendant la saison de nidification, période où les mâles sont agressifs vis à vis leurs autres congénères. En hiver, les merles à ailes grises se rassemblent en petites bandes, parfois en association avec des merles à collier blanc ou d'autres espèces de turdidés. ils recherchent surtout leur nourriture sur le sol, ou alors dans les arbres fruitiers, sur les troncs recouverts de mousse et le long des branches.

Reproduction : La saison de reproduction se déroule de Mars à Août, avec une pointe dans l'activité de Mai à Juin. Le nid est une large coupe, délicate et fragile, construite avec des herbes, des feuilles, de la mousse, des lichens et quelques racines. Il est souvent garni de boue, d'herbes fines, de petites tiges de fougère, de lichen et de crin. La structure est parfois entièrement bâtie avec de la mousse que viennent garnir à l'intérieur de fins matériaux végétaux et des crins d'animaux. Le nid est généralement placé à proximité du tronc, sur une fourche mousseuse, sur une souche ou dans un amas de branche, entre 2 et 5 mètres au-dessus du sol. Il peut être également situé à terre, sur une berge escarpée ou entre les racines d'un arbre tombé. La femelle pond 3 ou 4 oeufs, de couleur bleu mer pâle ou vert-jaunâtre avec des taches, des points et des stries brun-rougeâtre ou violet pâle. L'incubation est assurée par la femelle seule. Par contre, les deux parents participent à l'élboration du nid et au nourrissage des oisillons. Il y a, en principe, deux nichées par saison.

Nourriture : Les merles à ailes grises se nourrissent principalement d'une grande variété d'invertébrés et de leurs larves, d'escargots, de limaces et de vers de terre. Ils consomment également toutes sortes de fruits, selon la disponibilité de la saison, en particulier ceux du cotonéaster et du berbéris.

La femelle adulte présente une tête et une face brun-olive foncé avec des taches pâles et de fines stries sur les joues et les couvertures auriculaires. Les ailes et la queue sont brunes, d'une couleur un peu plus chaude que le reste des parties supérieures. Les couvertures médianes sont brun sombre, avec des bordures blanches. Les grandes couvertures brunes ont une fine bordure grise ou gris-blanchâtre qui contraste avec les primaires noires. Les secondaires et les tertiaires sont brun-roux ou brun foncé. Les parties inférieures sont brun-olive avec une légère teinte grise sur le ventre et sur la poitrine et du brun chaud sur les flancs. La gorge et le menton sont chamois clair avec de vagues points et des stries sombres. Le bec est généralement semblable à celui du mâle mais il peut être brun sombre avec une bord tranchant et une base jaunâtre à la mandibule inférieure. L'anneau occulaire est un peu plus pâle et plus blanc que celui du mâle. Les pattes et les pieds sont brun à brun-jaunâtre. Les jeunes mâles présentent une livrée dont l'aspect général parait brun-noirâtre. Les jeunes femelles s'en distinguent par une absence totale de gris sur les ailes.

Chant et voix : Le Merle à ailes grises possède plusieurs cris qui ressemblent à des petits rires étouffés et qui sont typiques des merles en général. En autres cris, on peut noter un "chook-