BRUANT ORTOLAN

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Embérizidés Longueur : 16,5 cm Poids : 21-27 gr Envergure : 22-26 cm

Ortolan Bunting   Gartenammer, Ortolan   Ortolano   Escribano Hortelano Ortolaan Sadovaya Ovsyanka   Ortolansparv Peltosirkku   Hortulan

Habitat : Son habitat peut être qualifié de zone ouverte et dégagée avec sol nu et pourvue en arbres isolés ou bosquets pour s'abriter et se percher. En plaine, Il apprécie les campagnes cultivées avec haies et taillis, les prés marécageux bordés de saules et de bouleaux. Cependant, ses sites privilégiés demeurent les endroits ensoleillés, chauds et secs : plaines de céréales, garrigues, vignobles, collines partiellement couvertes de broussailles, friches caillouteuses. En montagne où il est attiré par les chemins, les fils électriques et les alignements

d'arbres, il peut être présent au dessus de la limite des forêts. Dans tous les paysages, son implantation est sporadique.

Caractères distinctifs : Cet oiseau aux teintes délicates porte un manteau brun rayé comme les autres bruants. La tête, le cou et le dessus des épaules sont brun-olive. Le cercle occulaire et les moustaches sont jaune soufre. Contrairement au bruant jaune, le bec est rose brunâtre et non pas gris-bleu. En plumage nuptial, le mâle porte une magnifique poitrine gris-vert qui contraste avec le ventre variant entre la teinte pêche et roux cannelle. En plumage d'hiver, la poitrine est plus striée. Les pattes sont de la même couleur que le bec. La femelle se distingue du mâle par sa poitrine striée de noir et l'ensemble de son plumage plus jaune. Avant la première mue qui intervient en automne, les juvéniles sont facilement reconnaissables : le dessus du corps et de la tête sont très rayés, leur bec est orné de moustaches pâles naissantes.

Nourriture : Il est essentiellement granivore et se nourrit principalement de graines, de bourgeons et de feuilles tendres. Cependant, en période de reproduction, son régime est considérablement amélioré avec des insectes, des lombrics et des araignées qui servent surtout pour l'alimentation des jeunes.

Reproduction : Il ya une ou deux pontes annuelles, la première intervenant de mi-mai à juin, la seconde de fin juin à juillet. Le nid est bâti à terre, dans une dépression grattée à même le sol au pied d'un buisson ou d'un arbuste. La base du nid, plutôt grossière, est constituée d'herbes et de tiges de graminées. La coupe interne est tapissée de fines racines. La ponte est composée de 4 à 6 oeufs bleuâtre à rosé ,marqués de tâches et de filaments brun-noir, dont le diamètre avoisine les 20 mm. L'incubation dure 11 à 14 jours. Les jeunes prennent leur envol de 10 à 15 jours après l'éclosion. Les femelles devant accumuler des réserves de graisse pour leur migration de retour, ne se reproduisent pas lorsque les conditions sont défavorables, et la proportion de mâles célibataires peut parfois atteindre 50%.

Comportement : C'est un migrateur précoce. Après la saison des nids, les bruants ortolans se rassemblent en petites bandes et partent ensemble en août ou septembre vers leurs quartiers d'hiver au sud du Sahara et en Afrique méridionale. Le voyage retour s'effectue en Avril-Mai. Le Bruant Ortolan est d'une caractère doux et calme. Il chante à la cime des arbres, sautille et trttine au sol pour trouver sa nourriture.