TRAQUET ISABELLE

Oenanthe Isabellina

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Turdidés Longueur : 15-17cm Envergure : 27-31 cm Poids : 27-33 gr

Isabelline Chat, Isabelline Wheatear   Isabellsteinschmätzer Collalba Isabel Monachella Isabellina Izabeltapuit Isabellastenskvätta Kamenka-plyasunya

Caractères Distinctifs : Le traquet isabelle est le plus grand des traquets du Paléarctique ouest. Il a un bec long et puissant, une tête arrondie, assez allongée, ornée d'un sourcil blanc, un corps plutôt long, souvent tenu droit, de grandes ailes, une queue large et de longues pattes puissantes.
Il ressemble aux femelles des autres traquets, avec moins de contraste entre les parties supérieures et inférieures. Il est essentiellement brun clair sur le dessus et blanc chamoisé dessous. Le mâle a les lores noirs, les ailes plus foncées, un large tache blanche sur le croupion, et une large bande noire au bout de la queue, en forme de T inversé. En vol, il montre le dessous de ses ailes entièrement pâle. Les deux sexes sont semblables, avec le bec, les pattes et les doigts noirâtres. Le juvénile est semblable à l'adulte en plumage frais, mais faiblement tacheté de foncé et de clair sur le dessus, et parfois avec une impression d'écailles sur la gorge, la poitrine et les flancs

Chant : Le cri typique du traquet isabelle comprend un « cheep » court et nasillard, et un « wheet-wit » sifflé. Son chant est plus riche, plus varié, et beaucoup plus long que celui des autres traquets, incluant autant de sifflements clairs que de notes discordantes, et beaucoup d'imitations.

Habitat et Distribution : Le traquet isabelle est un oiseau des paysages plats, évitant généralement les sols rocailleux. Il niche dans les plaines et sur les plateaux, parfois à plus de 3500 mètres d'altitude dans les régions chaudes et arides. Il préfère les paysages ouverts, mais avec des buissons épars ou de grands rochers, avec un sol argileux ou sableux. On peut le trouver sur les rivages herbeux des rivières. Il aime aussi les steppes et les bordures herbeuses, désertiques et rocheuses. En passage migratoire, il fréquente aussi les terres cultivées.
Distribution : sud de l'Europe, nord et centre du Moyen Orient, l'est, à travers le centre de l'Asie. Il hiverne dans l'est et le centre de l'Afrique, et au Moyen Orient jusqu'à l'Inde.

Comportements : Sur le sol, le traquet isabelle apparaît distinctement avec de longues pattes, bougeant en courts sautillements rapides, et s'arrêtant en une position très droite, bien dressé. C'est un oiseau très nerveux, bougeant fréquemment les ailes et la queue quand il est sur le sol.
Sur les sites de reproduction, il chante souvent pendant les vols nuptiaux, consistant en quelques voltiges aériennes. Pour se nourrir, habituellement il picore en se précipitant après sa proie sur le sol. Il peut utiliser un perchoir pour surveiller le sol, s'abattant sur sa proie et la mangeant avant de s'envoler vers le même perchoir ou un autre mieux placé. Il sonde dans le sol avec le bec pour déloger les invertébrés dont il se nourrit. C'est un migrateur.

Vol : En vol, le traquet isabelle montre son très net dessin caudal, un T noir inversé à l'extrémité des plumes blanches

Reproduction : Le traquet isabelle fait son nid en général dans un terrier de rongeur, ou dans un trou ou une crevasse naturelle dans le sol ou la roche. C'est un nid volumineux, en forme de coupe, fait d'herbes sèches, racines, et poils, tapissé de poils, laine et plumes.
La femelle dépose 5 à 6 oeufs, lisses et brillants, bleu pâle, parfois faiblement mouchetés de roux. L'incubation dure environ 12 jours, assurée par la femelle seule.

Nourriture : Le traquet isabelle se nourrit essentiellement d'invertébrés. Les fourmis et les scarabées sont particulièrement importants.

Protection/Menaces : La population de cette espèce n'est pas globalement menacée. Son habitat est en expansion en URSS et en Turquie, suggérant une possible augmentation des effectifs.

C'est une fiche de Nicole