HYPOLAÏS BOTTEE

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Sylvidés Longueur : 11,5-12 cm Envergure : 18-21 cm Poids : 7-9 gr

Booted Warbler Buschspötter Zarcero Escita Canapino asiatico Kleine Spotvogel Stäppsångare

Habitat et Distribution : Les hypolaïs bottées fréquentent différents habitats buissonneux et arbustifs : jardins, vergers, prés humides broussailleux, steppes buissonneuses et zones boisées éparses des semi-déserts. La race type aime bien se positionner à proximité des cours d'eau alors que la race rama a plutôt tendance à s'installer dans les contrées sèches ou semi-arides. Les individus égarés sont souvent observés dans le buissons bas dans des sites proches du littoral. La race type niche du centre de la Russie jusqu' en Chine. Son aire part des Monts Oural à la limite de l'Europe en direction du sud jusqu'à Saratov, les rives Nord de la Mer d'Aral et le lac Balkash.

Elle se poursuit vers l'Est jusqu'au Sinkiang. La race rama est nettement plus méridionale. Elle niche du Nord-Est de l'Arabie jusqu'en Afaghanistan. Son apparition occasionnelle dans la zone du Paléarctique Occidental est supposée mais non prouvée.

Caractères distinctifs : Cette petite hypolaïs rappelle le pouillot véloce par ses proportions et par sa taille, toutefois son plumage est brun chaud, brun grisâtre ou brun sable avec un bec et des pattes clairs, des primaires courtes et un dessin de tête assez marqué pour une hypolaïs. Le sourcil blanchâtre s'étend juste en arrière de l'oeil où il s'arrête net. Il est surligné par le bord de la calotte un peu plus sombre et souligné par une petite zone d'ombre en travers de l'oeil. Ces ornements sont moins nets chez les individus en plumage usé. Comme chez les autres hypolaïs, les lores sont totalement ou en grande partie pâles, le bec aussi mais avec un culmen sombre et un soupçon de tache foncée à la pointe de mandibule inférieure.

Les parties supérieures varient du brun sable pâle au brun chaud pâle avec un dessous légèrement plus clair. En plumage frais, les oiseaux les plus pâles ont très peu de contraste entre les parties supérieures et les parties inférieures. La queue courte et carrée présente une petite échancrure au centre, ainsi (en plumage frais) qu'une légère nuance rousse et des lisérés blanchâtres aux rectrices externes. En raison de la teinte générale claire, ces derniers ne sont pas toujours bien visibles et ne sont uniquement apparents aux coins de la queue que lorsque celle-ci est légèrement étalée. Les pattes, relativement fortes pour un membre de la famille des sylviidés, sont brun rosé pâle avec des doigts un peu plus foncés. Tous les plumages sont semblables (pas de variation saisonnière). La détermination de l'âge est difficile à l'automne, cependant les individus qui présentent des primaires et une queue très usés sont probablement des adultes. Les oiseaux de premier automne sont moyennement usés.

La race méridionale Rama présente des différences bien marquées. Comparée à la race type, elle a la queue plus longue et un bec un peu plus long à base plus large. Elle est plus grise (moins brun sable) dessus et plus blanche (moins chamois) au niveau du sourcil et sur les parties inférieures, en particulier sur les côtés de la poitrine et sur les flancs.

Reproduction : La saison de nidification commence à la mi-Mai ou en début Juin dans l'ex-URSS. Le nid est situé à une hauteur qui varie du niveau du sol jusqu'à 2 mètres. C'est une large coupe construite avec des brindilles, des racines, des tiges et des feuilles et garnie intérieurement avec des matériaux plus raffinés tels que des plumes, du crin ou du duvet végétal. La femelle pond de 4 à 6 oeufs de forme elliptique, lisses et brillants, de couleur blanc-grisâtre, avec une légère nuance rose ou chamois et des marques variables sur la partie la plus large. L'incubation, qui dure entre 12 et 14 jours, est assurée par les deux parents.

Nourriture : L'Hypolaïs bottée consomme principalement des insectes. Quand elle recherche sa nourriture, elle déploie beaucoup d'activité aux différents étages de la végétation, dans les buissons, dans le sous-bois et à même le sol.

Comportements : C'est une espèce furtive des broussailles basses, grimpant volontiers à l'étage inférieur des grands buissons et des arbres. Elle remue légèrement les ailes et la queue, mais sans effectuer de mouvements lents vers le bas comme peut le faire l'hypolais pâle. Chez l'Hypolais bottée, les deux populations sont migratrices. Elles descendent vers le sud pour prendre leurs quartiers d'hiver dans le subcontinent indien. Certaines vont aussi loin que le Sri Lanka.

Son chant est un gazouillis rapide et nasillard, plus rapide et plus long que celui de l'Hypolaïs pâle et sans répétition de motifs. Le cri habituel est un "tsêc" , "tèc" ou tchak" doux mais légèrement rapeux qui peut être répété à 3 ou 4 reprises;