GRIVE TAVELEE ou PERLEE

Catharus dryas

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Muscicapidés Longueur : 16,5-19 cm Envergure : ?? cm Poids : 34-36 gr Longévité : ?? ans

Spotted Nightingale-thrush Tordo pinto, Zorzalito Pechiamarillo, jilguero Tordo usignolo maculato Gevlekte Dwerglijster Myssyrastas Tropfenbrust-Musendrossel Dryasskovdrossel

Caractères distinctifs : Les deux sexes sont presque semblables. Chez le mâle adulte, le dessus de la tête, les lores, les joues, les couvertures auriculaires, les côtés du menton et la gorge sont noir fuligineux. Un étroit anneau jaune-orange brillant entoure l'oeil. Le reste des parties supérieures présente une couleur vert-olive à gris-olive ou gris souris mais les filets intérieurs des grandes couvertures, les couvertures primaires , les plumes de vol et les tertiaires sont brun sombre. Le dessous des ailes est blanchâtre avec des extrémités grises et des bases gris-argenté aux rémiges. Le menton et le gorge sont jaune pâle, légèrement ponctués de gris ou de gris-noirâtre. La partie haute de la poitrine affiche une teinte un peu plus chamois-gris à jaune-abricot. Le reste des parties inférieures est jaune clair avec des taches gris sombre sur la poitrine et le ventre. Les côtés de la poitrine et les flancs sont gris ou gris plomb, contrastant avec avec la zone anale et les sous-caudales qui sont blanches. Le bec est orange ou orange-rougeâtre, les pattes et les pieds sont de la même couleur.

La femelle adulte est très semblable à son partenaire. Néanmoins, le manteau, le dos et les scapulaires sont plus nettement teintés de brun. Le dessus du culmen est partiellement noirâtre. Les immatures sont habituellement plus ternes ou brun-olive foncé avec de fines stries chamois clair sur le centre du capuchon, de la nuque, du manteau et des scapulaires. Les lores, le front, les couvertures auriculaires sont noirs striés de brun. Le dessous est olive foncé excepté le menton qui est plus clair et les flancs qui ont des bordures sombres. Le ventre est moins taché.

Chant et voix : Le cri est plutôt sec, nasal ou chevrotant "rrehr" "rehhr-iou" ou légèrement plus développé " rehhr-chiou". Le chant est une suite de phrases flutées assez semblables à celles du solitaire ardoisé ( Myadestes unicolor), du solitaire masqué (Myadestes melanops) ou de la grive des bois (Hylocichla mustelina). Les productions liquides et hésitantes peuvent être retranscrites de la façon suivante : "tru-lii" "chii-lolii" " tro lowii" "clii-ou-liou" "clii-ou-low" "whii-i-lii" " whii-i-low" répétés à de nombreuses reprises et entrecoupés de sifflements. On peut également entendre de puissants claquements de bec. Les oiseaux qui chantent sont souvent difficiles à repérer dans la mesure où ils émettent leurs vocalises pendant qu'ils volent en traversant les sous-bois.

Habitat et distribution : Les grives tavelées habitent les forêts de nuages composées d'arbres à feuilles permanentes. Celles-ci sont situées dans la zone tropicale, entre 1200 et 3000 mètres en Amérique Centrale et entre 700 et 2300 m en Amérique du Sud. Sur ce dernier continent, elles vivent généralement à la lisière des forêts de basse altitude et dans les sous-bois, et plus particulièrement à proximité des ravins et des cours d'eau.

Les Grives tavelées sont endémiques d'Amérique Centrale et d'Amérique du sud, du sud du Mexique jusqu'au Nord-Ouest de l'Argentine. Sur ce territoire très étiré en latitude, cinq sous-espèces sont officiellement reconnues. Ce sont les suivantes du Nord au sud : C.D.ovandensis (Zones montagneuses du sud du Mexique, Oaxaca et Chiapas) - C.D.dryas, la race nominale ( Guatemala, Honduras, mais également Ouest de l'Equateur ou sa présence est provisoire, compte -tenu de la présence égémonique de la race Ecuadoreanus) - C.D.maculatus ( Est de la Colombie, Venezuela, Est de l'Equateur, Nord du Pérou) - C.D.ecuadoreanus ( Ouest de l'Equateur) -C.D blakei (Sud Bolivie, Nord-Ouest de l'Argentine).

Comportements : Les grives tavelées vivent en solitaire, en couples ou en petites bandes mixtes au sein desquelles elles sont associées avec les grives à calotte rousse (catharus frantzii). Ce sont des oiseaux timides et extrêment discrets qui préfèrent fréquenter les sous-bois denses. De ce fait, on les entend plus souvent qu'on ne les voit et ils passent assez facilement inaperçus. Néanmoins, ils réagissent et ils repondent parfois aux imitations de leurs cris. Les grives tavelées sautillent à terre et recherchent leur nourriture dans le sous-bois, retournant la litière de feuilles à la manière caractéristique des turdidés. On les trouve également, en solitaire ou en couples, sur la route des colonnes des fourmis. Les grives tavelées sont sédentaires.

Reproduction : On possède vraiment peu de renseignements. La saison de reproduction se déroule en Septembre et de Février à Avril. Les oeufs sont de couleur blanc-bleuâtre avec des marbrures et des taches grises et brun-roux.

Nourriture : On ne connait pas exactement les détails de son régime. Cependant, il est probable que cet oiseau soit omnivore. Comme son proche voisin, la grive à calotte rousse, il se nourrit vraisemblablement de fruits et d'insectes.

Protection : Selon les régions, sa répartition est très inégale . Elle peut être localement commune à rare. Cependant, son avenir n'est pas menacé et l'espèce est classée comme ne posant pas de problème particulier