ENICURE TACHETE

Enicurus maculatus

Classe: Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Muscicapidés Longueur : 25 cm Envergure : ?? cm Poids :46 gr (M) - 38,5 gr (F) Longévité : ? ans

Spotted Forktail Codaforcuta maculato Enicurino Moteado Fleckenscherenschwanz Gevlekte Vorkstaart pitsihaarapyrstö Fläckig klyvstjärt

Chant et voix : En vol, les énicures poussent un "kree" ou un "tseek" strident et rapeux comme les arrengas (myiophonus). Au repos comme en vol, ils émettent également des "cheek-chick-chick-chick-chick" identiques à ceux de la Pirolle à bec rouge ( Urocissa erythrorhyncha). Le chant n'est pas connu.

Habitat et Distribution : Les énicures tachetés sont des oiseaux communs mais plutôt capricieux qu'on trouve de l'Ouest de l'Himalaya jusqu'à l'Est du Népal. 3 sous-espèces (guttatus, bacatus et Robinsoni) vivent en Chine et en Indochine . Ils nichent entre 1200 et 3000 mètres, mais localement on peut les observer aussi haut que 3600 m et aussi bas que 900 mètres. En hiver, certains oiseaux abandonnent les plus hautes altitudes et descendant dans les vallées entre 460 et 2300 m. Les énicures tachetés apprécient particulièrement les habitats où affleurent les blocs de pierre, les petits cours au débit irrégulier situés à l'ombre (nullahs), les torrents qui s'écoulent à travers les forêts et les gorges étroites. Ils évitent les rivières dont le lit est large.

Caractères distinctifs : Chez les énicures tachetés, le front et l'avant du capuchon sont blancs. Le pourtour de l'oeil, les côtés de la tête et la nuque sont noirs. Le dos est noir avec une multitude de petits points blancs. Une large bande alaire blanche rejoint le bas du dos et le croupion qui sont de la même couleur. Les tertiaires ont des extrémités blanches. Sur la queue très fourchue et fortement échelonée, les rectrices externes sont blanches, les autres sont noires avec une pointe blanche. La gorge et la poitrine sont noires, contrastant avec le ventre blanc. Les sexes sont identiques. Chez les adultes, les iris sont brun sombre, le bec noir. Les pattes et les pieds sont blanc-chair.

Chez les juvéniles, la tête et le dos sont brun fumeux. Il n'y a pas de blanc sur le capuchon. Le reste des parties supérieures est semblable aux adultes. La gorge et la poitrine sont brun fumeux avec des stries fauves. Le ventre est blanc avec des infiltrations de brun.

Comportements : Bien que proche des turdidés, ses déplacements et son comportement ressemblent beaucoup à ceux des bergeronettes. Cet oiseau vit en solitaire ou en couples séparés, marchant d'un pas léger sur les pierres glissantes ou recouvertes de mousses aux abords des cours d'eau. Il sautille également de pierre en pierre au milieu des torrents. Sa longue queue fourchue est maintenue bien horizontalement au-dessus du sol et oscille légèrement de haut en bas plutôt que sur le côté. Il pivote doucement sur son perchoir, fixant d'un endroit à l'autre, en acompagnant le balancement gracieux de sa queue. Lorsqu'il est dérangé, il gagne promptement le dessus du courant, d'un vol plongeant à la manière d'une bergeronnette en émettant une simple note rauque, puis il se pose à une courte distance pour reprendre de la nourriture. S'il est suivi, il répète la manoeuvre à trois ou quatre reprises, puis il vire brusquement en direction de la forêt à l'intérieur de laquelle il effectue un vaste demi-tour pour venir se replacer à l'arrière de l'intrus.

Parfois, il s'immerge entièrement dans l'eau à la manière d'un cincle lorsqu'il recherche sa nourriture. On le rencontre souvent dans les ruisselets et les petits filets d'eau qui coulent le long des sentiers des forêts. Il s'y comporte exactement come une bergeronnette des ruisseaux (motacilla cinerea). Il lui arrive de fournir des efforts considérables et répétés, se plaçant devant un véhicule sur une longue distance avant de regagner finalement la forêt et son point de départ.

Reproduction : La saison de reproduction se déroule d'Avril à Juillet. Le nid est une coupe fabriquée avec des mousses vertes, des petites racines, du crin et des fibres végétales mélangées avec de l'argile et garnies avec des nervures de feuilles. Il est placé sur le rebord d'un rocher, dans une crevasse, dans le renfoncement d'une berge escarpée ou entre des blocs de pierre. Il est souvent dissimulé par des fougères pendantes. La ponte comprend 3 ou 4 oeufs, de couleur crême ou vert très pâle. Ils portent des taches et des marques brun-rougeâtre très clair. La construction du nid, l'incubation et le nourrissage des oisillons sont effectués par les deux parents. La durée d'incubation n'a pu être déterminée. Les nids d'énicure tacheté sont souvent parasités par les coucous gris (cuculus canorus).

Nourriture : Ce sont principalement des carnivores. Les énicures tachetés consomment des insectes aquatiques et des petits mollusques.