DIAMANT MASQUE

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Estrildidés Longueur : 12,5 -13,5 cm Envergure : ? cm Poids : 13 gr Longévité : ? ans

Masked finch   Maskenamadine   Diamante mascherato
Pinzon enmascarado   Masker-amandine

Habitat et Distribution : Commun à localement commun, cet oiseau fréquente les forêts ouvertes arides , les prairies avec arbres ainsi que la proximité des fermes et des habitations surtout lorsque l'accès à l'eau s'en trouve facilité. Dans de nombreuses parties de son aire, on le trouve assez couramment au bord des routes. Il est également présent dans les arbres situés le long des artères principales des grandes villes du Territoire du Nord. Le Diamant masqué est originaire du Nord du continent australien où on le rencontre sous deux formes : La race type, Poephila personata personata vit depuis la partie Est du Plateau des Kimberleys jusqu'au

rivage méridional du Golfe de Carpentaria, sa limite étant constitué approximativement par le méridien 140° de longitude Est. La sous-espèce Poephila personata leucotis habite de la Peninsule du Cap York et de la côte Est du Golfe de Carpentaria en direction du sud à peu près jusqu'à la parallèle 19° de latitude Sud.

Caractères distinctifs : Les sexes sont identiques. Chez l'adulte, la partie basse du front, les côtés du front, les lores et le menton forment un masque facial noir. La zone qui va de la partie centrale du front jusqu'au bas du capuchon présente une couleur brun sombre s'affaiblissant sur la nuque, le manteau, le dos, les scapulaires et les couvertures alaires où elle devient brun plus clair. L'alula et les primaires sont brun foncé. Les plumes de vol et les tertiaires sont brun terne, avec des bordures plus claires au niveau des primaires. Le croupion et le centre des couvertures sus-caudales sont blancs. Le bord externe des couvertures sus-caudales et la totalité de la queue sont noirs. Les parties latérales de la face (joues et couvertures auriculaires) ainsi que la presque totalité des parties inférieures affichent une douce couleur chamois-brun clair, mais avec une légère nuance chaude. La partie basse des flancs et les cuisses sont recouverts par une large tache noire qui pointe en direction du ventre. La partie centrale du ventre et le dessous de la queue sont blancs. Le bec, triangulaire, qui ressemble presque à celui d'un grosbec casse-noyaux mais qui n'a pas de dimension excessive par rapport à la taille de l'oiseau, est jaune éclatant ou jaune-orange.

On peut distinguer les femelles, surtout quand elles sont en compagnie d'un mâle. Elles sont plus claires ou plus ternes spécialement sur les parties inférieures. Les taches noires sur la face et sur la partie basse des flancs sont moins étendues. Les juvéniles sont une copie chamois-brun terne des adultes. Le masque facial noir est absent, le bec est noir avec une base jaunâtre au cours des premières semaines de leur vie.

Attention, deux autres diamants présentent des caractéristiques semblables au niveau de l'arrière-main, ce qui peut entrainer des confusions. Le diamant à bavette et le diamant à longue queue présentent en effet, la même tache noire sur la partie basse des flancs. Ils possèdent la même bande noire sur la partie basse du dos, le même croupion blanc et le même queue entièrement noire. D'autre part, les trois espèces ont un bec jaune semblable et affichent une tache noire assez ressemblante qui couvre les lores, le menton ert la gorge. La différenciation s'effectue au niveau de la face : le diamant à bavette et le diamant à longue queue présentent des joues et des côtés de la tête gris-bleu uni (et non pas brun chaud). Le diamant à longue queue est le seul a posséder de longues rectrices centrales en forme de filets.

Voix : Son cri de contact est un "tat" ou un "tiat " assez plat et nasal. Il est souvent répété en double note. Il émet également un "tssit" ou un "tya" puissant qui rappelle beaucoup le cri du diamant mandarin. Les bandes produisent une série rapide de cris de salutation haut perchés. Le chant du diamant masqué ressemble beaucoup à celui du diamant mandarin mais les phrases sont plus puissantes et individuellement plus limpides.

Nourriture : Les diamants masqués se nourrissent à terre d'une grande variété de graines herbeuses. Ils poursuivent aussi, parfois de manière assez maladroite, des insectes qu'ils capturent dans les airs. Ils capturent également des petites araignées, des fourmis et vraisemblablement d'autres espèces d'invertébrés. Ils se désaltèrent à la manière des pigeons, C'est à dire que, contrairement à la plupart des oiseaux qui doivent renverser la tête à chaque gorgée, ils peuvent aspirer l'eau d'une traite en plongeant leur bec. Les diamants masqués viennent régulièrement deux fois par jour à la source.

Reproduction : La saison de reproduction se déroule généralement de Mars à Juin. . La nidification est programmée pour coincider avec la mousson d'été. Le nid est placé dans un buisson ou dans un arbrisseau à environ un mètre au-dessus du sol. Il a la forme d'un flacon de 14 cm de long, 11 cm de large et 12 cm de haut, avec une courte entrée latérale en forme de tunnel. Il est construit principalement avec des herbes mortes et il est garni de fibres végétales et de plumes . C'est la femelle qui choisit l'emplacement du nid mais les deux parents participent à son élaboration. La ponte est constituée de 4 à 7 oeufs blancs dont l'incubation dure entre 12 et 14 jours. Les deux parents collaborent ensemble pour couver et pour éduquer les jeunes. Les jeunes quittent le nid environ 21 jours après l'éclosion. Cependant, ils restent avec leurs parents pendant au moins 4 semaines avant de devenir complètement autonômes.

Au cours de la parade, le mâles se placent à côté de leur partenaire potentielle et entament une danse trépidante au cours de laquelle ils raidissent leur corps et hérissent leurs plumes. Ils tiennent parfois un long brin d'herbe serré entre leurs mandibules pendant toute l'exécution de la parade. Ils émettent également un chant assez cocoricotant. La femelle agite la queue pour signifier son accord et signaler qu'elle est prête pour l'accouplement. Dans la nature, les diamants masqués sont connus pour se reproduire avec les diamants à longue queue et les diamants à bavettes dont ils ont des hybrides fertiles. Ils s'accouplent également avec les diamants mandarins, les diamants modestes et, ce qui est plus surprenant, avec les capucins donacoles.

Comportements : Les diamants masqués vivent habituellement en petits groupes qui ne dépassent pas trente oiseaux. Les oiseaux reproducteurs forment des colonies laches . Pendant la saison sèche, de nombreux oiseaux se réunissent pour former de grands rassemblements de plusieurs centaines d'individus. Les diamants masqués se reposent en commun dans des petits nids fabriqués spécialement dans ce but. Ils se mèlent volontiers et assez librement à d'autres espèces de diamants ou de capucins. Les diamants masqués sont plutôt sédentaires. Les seuls mouvements notables interviennent lorsque les larges bandes errent ensemble à la recherche de points d'eau pendant la saison sèche.