CINCLE DE PALLAS

Cinclus pallasii

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Cincliidés Longueur : 22cm Envergure : ? cm Poids : 87 gr Longévité : 5 ans

Asian dipper, Brown dipper Flußwasseramsel Mirlo Acuático Castaño Merlo acquaiolo bruno Aziatische Waterspreeuw Brun strömstare Bouraïa Oliapka

Caractères distinctifs : L'espèce ne peut être confondu, les cincles européens ayant des parties inférieures entièrement blanches. Les juvéniles sont également très différents : les cincles de pallas présentent un plumage entièrement moucheté de gris-brun alors que les jeunes cincles plongeurs d'Europe ont un dessous largement blanchâtre. Chez les cincles de pallas, les adultes ont un plumage entièrement brun-chocolat, le dos et la poitrine étant légèrement plus éclatants et plus roux que la tête et le croupion. Les rémiges et les rectrices sont brun-chocolat foncé. Le dessous est ailes est gris-brun sombre. L'iris est brun , le bec noirâtre. Les pattes sont brun-noirâtre foncé. Les juvéniles sont assez différents des adultes. Leur plumage est foncièrement brun-noirâtre terne mais avec d'évidentes taches blanc-grisâtre sur la tête et sur la gorge ainsi que des écailles de la même couleur sur la la poitrine, le ventre et le dos. Les tertiaires, les secondaires et les rectrices ont des liserés gris-blanc très contrastés.

Habitat et distribution : Les cincles de pallas fréquentent les torrents impétueux de montagne. Au Kazakhstan, ils montrent une certaine préférence pour les cours d'eau qui ont des berges boisées. A défaut de bois, ils apprécient également les rives rocheuses. On les trouve aussi en bordure des lacs de montagne. Au Kazakhstan, les cincles de Pallas vivent entre 1500 et 2700 mètres, au Tadjikhistan de 1000 à 2100 m, au Népal jusqu'à 4575 m, mais en Sibérie extrême-orientale et au Japon, ils séjournent à des altitudes bien plus modestes. Les cincles de Pallas sont endémiques d'Asie. Leur aire de distribution couvre la totalité de la Chine excepté une partie de la Mongolie intérieure et le nord du Xinjiang. De l'ouest au sud, elle déborde sur les pays suivants : Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbekhistan, Tadjikhistan, Tibet, Népal, Est de l'Inde, Nord de la Birmanie, N-O de la Thailande , Viet-Nam et Taiwan. Au nord de la Chine, l'espèce est présente dans la région de Vladivostock et en Sibérie orientale, au Japon, à Shakaline et dans la presqu'île du Kamchatka.

Ils sont parfois cachés sous des ponts ou derrière des cascades, mais sans doute moins fréquemment que chez les cincles européens. Les sites de nidification peuvent être semi- permanents et ils sont utilisés pendant plusieurs années consécutives par de nombreux couples successifs.Dans le nord de l'Inde et au Népal, la saison de nidification se déroule de Décembre à Août et mais elle varie en fonction de l'altitude. Au Kazakhstan, elle commence à la fin du mois de Mars ou en Avril. Au Kirghizstan, les jeunes prennent leur envol à la mi-Mai. Au Japon, les parents entreprennent la construction du nid à la mi-Avril. La ponte comprend 3 à 6 oeufs , de couleur blanc brillant mais sans taches. L'incubation dure 19 à 20 jours. En Russie orientale, les oisillons quittent le nid au bout de 23 ou 24 jours.

On a répertorié 4 sous -espèces : C.P.Pallasii, la race type ( Japon, N-Est de l'Asie, Chine occidentale, Nord de la Thailande, Nord du Vietnam) C.P.tenuirostris ( Asie centrale : Kazakhstan, Kirghizstan, Ouzbekhistan, Tibet) - C.P.dorjei (S-E du tibet, Nord de la Birmanie, Nord de la Thailande, Assam) - C.P marila (Meghalaya, Inde).

Chant et voix : Le cri est un "zit zit" ou un "dzchit dzchit" assez semblable à celui du cincle plongeur d'Europe. Le chant est un gazouillement puissant et bouillonnant émis sans doute par les deux sexes.

Comportements : Ses moeurs sont très semblables à celles du cincle d'Europe (Cinclus cinclus, voir cette fiche). Il recherche sa nourriture en plongeant dans le courant déchainé et il est capable de nager à la surface. Son vol est rapide et direct. Il effectue des petites révérences et il bondit sur les rochers à la manière de son cousin européen. Le cincle de Pallas est un oiseau apparemment sédentaire sur la plus grande partie de son aire de Distribution. Néanmoins, les oiseaux qui nichent à de altitudes élevées ( c'est le cas au Népal et dans les républiques d'Asie Centrale) descendent plus bas pour passer l'hiver. Autre exception, les populations du Nord de la Chine migrent en direction du sud.

Reproduction : Les deux parents mettent entre 7 et 10 jours pour construire un nid de forme sphérique ou élliptique. Dans les montagnes du Tien-Shan, il mesure entre 23 et 28 cm de diamètre et ses murs extérieurs ont une épaisseur qui varie de 3,5 à 5 cm. Le trou d'entrée, situé sur le côté, possède un diamètre qui mesure environ 8 cm. Le nid est composé d'une double couche : la couche extérieure est constituée principalement avec de la mousse, alors que la couche intérieure comprend des matériaux plus raffinés tels que des petites radicelles et des nervures de feuilles. Dans la russie extrême-orientale, près de 75% des nids surplombent directement le courant . 90% sont placés dans des crevasses à l'intérieur de facades rocheuses. Le reste est situé dans des grottes ou dans des rochers dissimulés sous des gerbes d'eau.

Au Japon, le séjour au nid que dure que 21 jours. Dans ce dernier pays, il n'y a qu'un seule nichée par saison. C'est également probablement le cas dans les républiques d'Asie Centrale. La situation est moins claire en ce qui concerne les autres parties de son aire de distribution. Le cincle de Pallas est sans doute monogame. En tout cas, on ne connait aucun exemple de polygamie.

Nourriture : Les cincles de Pallas se nourrissent principalement d'insectes aquatiques, de larves de trichoptères et d'éphémères. La liste n'est pas exhaustive