JARDINIER VERT

Ailuroedus crassirostris

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Ptilonorhynchidés Longueur : 30-33 cm Poids : ?? Long; ??

Green catbird Uccello gatto verde Capulinero verde Grünlaubenvogel
Groene Katvogel

Habitat et Distribution : Le jardinier vert est endémique de l'Est et du sud-Est de l'Australie où son aire de Distribution s'étend du Nord des Monts Bunya et de Gympie au Queensland jusqu'à l'embouchure de la rivière Shoalham à l'extrême sud des Nouvelles Galles du sud. Il s'agit d'une étroite bande côtière d'environ 850 km de long. Les jardiniers verts ne quittent pratiquement jamais les forêts pluviales subtropicales où ils sont présents approximativement à tous les endroits.

Caractères distinctifs : Les sexes sont identiques mais la femelle est légèrement plus petite. Le dessus est vert-olive , avec de petites taches blanches sur la nuque et sur le manteau. La face est mouchetée de noir et de vert. Les couvertures internes des ailes possèdent une bordure blanche. Le dessous est majoritairement vert-pâle avec des taches blanc-verdâtre. Il présente des nuances plus grises au niveau de la gorge et plus chamois-jaune au niveau du ventre. Le bec large et assez puissant est blanc-rosâtre.

Reproduction : Les jardiniers du genre ailuroedus sont monogames. Ils ne batissent pas de berceaux dans le sens que l'on donne habituellement à ce terme. Ils aménagent plutôt une scène, un court ou une piste de danse (les tois termes sont valables) sur lequel ils repandent des feuilles et accomplissent les rituels de la parade. Les mâles semblent défendre un territoire et poursuivent les femelles en volant. Pendant la période de reproduction, ils émettent presque continuellement des cris étranges qui ressemblent à des miaulements ( d'ou son nom anglais de catbird). D'autres observateurs les qualifient volontiers de cris de bébés. Une fois fécondées, les femelles quittent leurs partenaires et construisent un nid en forme de coupe dans une plante grimpante ou un arbre bas. Il est formé de brindilles, de plantes, garni de feuilles et de fibres et placé à une faible hauteur. La femelle y dépose deux oeufs blanc-crême.

Nourriture : Les jardiniers verts se nourissent principalement de fruits et de baies qu'ils recueillent dans l'étage bas de la végétation. Ils consomment également, mais dans une moindre proportion, de insectes, des batraciens et des jeunes oiseaux d'autres couvées.

Comportement : Bien que l'espèce soit assez commune en Australie, elle n'est pas très connue. En dehors de la période de nidification, les oiseaux se rassemblent en petites bandes pour rechercher leur nourriture. En raison de sa grande ressemblance et de son comportement assez similaire, le jardinier était considéré, il y a peu de temps encore, comme une sous-espèce du jardinier oreillard (ailuroedus melanotis). La connaissance de cet oiseau se développant, il est considéré à présent comme une espèce spécifique.