JARDINIER DE NEWTON

Prionodura newtoniana

Classe : Oiseaux Ordre : Passeriformes Famille : Ptilonorhynchidés Longueur : 22-23 cm Poids : ?? Longévité : 25 ans

Golden or Newton'sBowerbird Uccello giardiniere dorato Capulinero de Newton Saulengärtner Meiboombouwer

Habitat et Distribution : Le jardinier de Newton est endémique d'Australie où il occupe une fine bande côtière dans le Nord du Queensland, de Coocktown jusqu'à Paluma. Cette région appartient au district de Cairns et des Monts Atherton. Cette espèce est confinée aux forêts de montagnes à des altitudes qui varient de 900 à 1500 mètres. On peut toutefois le trouver occasionnellement à des hauteurs qui avoisinent les 700 mètres.

Caractères distinctifs : Le mâle est bicolore. La partie supérieure de la calotte, la nuque, les rectrices externes et l'ensemble des parties inférieures sont jaune-orange brillant. Le reste du corps (front, joues, dessus, partie centrale de la queue) présente une teinte brun doré sans éclat. Son plumage possède une structure particulière qui lui permet de refracter la lumière et de produire de purs reflets blancs qui sont visibles particulièrement sur le dos et sur la gorge. Il n'acquière l'intégralité de son plumage adulte qu'à l'âge d'au moins 5 ans. La femelle est très différente. Son dessus brun-olive foncé contraste harmonieusement avec son dessous gris cendré. Les deux sexes ont un iris doré et des pattes brun foncé. Les mâles juvéniles sont semblables aux femelles.

Reproduction : Chaque mâle construit un berceau d'environ 2 m à 2 m50 de hauteur, ce qui est considérable pour une espèce de cette taille. Bien que le terme de "colonie" ne soit pas vraiment approprié, les groupes de berceaux sont assez proches les uns des autres. Ils ont la forme d'une allée encadrée par deux rangées de branches plantées verticalement. Une rangée est en général légèrement plus haute que l'autre. Les branches sont assemblées entre elles par une sorte de glue qui provient d'un petit champignon. Un morceau de plante grimpante effectue la liaison entre les deux rangées

et constitue une espèce d'arche au-dessus de l'espace libre dans lequel se déroule le rituel de la parade. Les éléments de la décoration ( mousses, lichens, fougères, fleurs, et baies) sont dans les tons blancs, blanc fané, ou vert pâle. Après avoir été fécondée, la femelle rejoint un sous-bois touffu où elle construit un nid à proximité du sol. C'est un petite coupe peu profonde formée de brindilles, de mousses et de feuilles. Le ponte est composée de 1 ou deux oeufs de couleur blanche ou crême. Elle élève ses petits seule, sans aucune aide du mâle.

Nourriture : Il a un régime principalement frugivore, mais il consomme également des coléoptères et des cigales.

Comportement : Avant de procéder à leur choix définitif, les femelles font la tournée des berceaux et elles sont très attentives aux éléments originaux et chatoyants de leur décoration. Ainsi, pour le mâle, le bon entretien et l'amélioration de son lieu de parade devient-il une affaire importante, voire primordiale. De ce fait, il n'hésite pas à visiter les berceaux voisins en l'absence de leur propriétaire pour y dérober des éléments de valeur. Les femelles sont également très sensibles à l'exécution d'un chant . On a decouvert assez récemment que les jardiniers de Newton distants de moins de 20 kilomètres les uns des autres ont un chant très différent. Bien qu'ils fassent preuve d'une attitude assez agressive pendant qu'ils jouent une "partition", ils ne répondent absolument pas au chant des oiseaux des autres aires.