GOELAND BRUN

Larus fuscus

Classe : Oiseaux Superordre : Palmipèdes Ordre : Charadriiformes Famille : Laridés Longueur : 51-61 cm Envergure : 128-148 cm Poids : 650-1000 gr

Lesser Black-backed gull Heringsmöwe Gaviota sombria Zafferano Kleine Mantelmeeuw Silltrut
Kloutsa selkälokki   racek ělutonohý Sildemåge

Sous-espèces (6) : L. fuscus graellsii, nichant depuis la Belgique jusqu'à l'Islande et le nord de l'Espagne ; L. f. intermedius, nichant depuis les Pays-Bas jusqu'au sud de la Scandinavie ; Larus fuscus fuscus, race type, nichant du nord de la Norvège à l'ouest de la péninsule de Kola ; L. f. heuglini, nichant du sud de la péninsule de Kola jusqu'au fleuve Ienisseï ; L. f. taimyrensis sur la péninsule du Taimyr ; L. f. barabensis nichant dans les steppes d'Asie centrale.

Caractères distinctifs : Ce grand goéland est en moyenne un peu plus petit mais avec des ailes un peu plus longues que le goéland argenté. Il faut se montrer prudent car sa taille varie selon la race. Par exemple, la race type est légèrement plus petite et plus élancée que les races graellsi et intermedius.

En plumage nuptial, le goéland brun présente un manteau et des couvertures alaires sombres, variant du gris ardoise foncé au noir, contrastant avec le reste du corps, tête, épaules et dessous blancs. Les pattes sont jaunes à jaune orangé, le bec également jaune et mince mais avec une petite tache rouge sur la mandibule inférieure. Pas de miroirs blancs à l'extrémité des ailes. En hiver, les adultes ont la tête striée de gris, ce qui un caractère indiscutable pour les distinguer du goéland marin chez qui la tête est presque entièrement blanche à cette période.

Chant et voix : La voix est similaire à celle du Goéland argenté, mais sensiblement plus grave et plus nasillarde, rappelant de ce fait le Goéland Leucophée.

Habitat et distribution : Le goéland brun habite la Scandinavie, la Finlande, l'Islande, les îles Britanniques et aussi le Danemark, les côtes de l'Allemagne, la façade occidentale des côtes de la France. Egalement au Nord de la Sibérie. Il niche dans les dunes littorales, sur les îles basses, dans les landes humides, localement sur les falaises, les marais de l'intérieur et les bâtiments. En dehors de la période de nidification, il fréquente des milieux variés, tant continentaux que côtiers, accordant toutefois sa préférence aux eaux littorales, parmi lesquelles les ports et les estuaires.

Nourriture : La nourriture du goéland brun se compose surtout de poissons, mais aussi de petits mammifères et de petits oiseaux.

Reproduction : Les goélands bruns rejoignent leur habitat en Avril. Ils recherchent les îlots et les côtes rocheuses, les deltas et les eaux douces proches de la mer. . Ils nichent colonies, de préférence dans les endroits herbeux. Le nid est fait de copeaux, algues et autres matériaux végétaux et rembourré de fins débris végétaux, de plumes, etc.... Lafemelle pond en Mai ou en Juin, en général trois oeufs, sur lesquels les deux partenaires se relaient 26 àu 27 jours. Les petits quittent très tôt le nid, mais peuvent aussi y rester plusieurs jours, s'ils ne sont pas dérangés. Les parents les nourrissent surtout de petits poissons. Lorsqu'ils quittent le nid, jeunes et adultes errent ensemble aux environs.

Comportement : Il est en majorité migrateur, seules les populations d'Angleterre et d'Irlande sont sédentaires. Il hiverne sur les côtes ouest et sud de l'Europe, ainsi qu'en Afrique du Nord et même de l'Ouest. Il émigre en suivant les rivières, ce qui permet de le rencontrer à cette époque en Europe centrale. Les jeunes oiseaux, qui ne sont pas encore en âge de nidifier, errent en dehors des aires de nidification, même en pleine saison des nids.