GUIFETTE MOUSTAC

Classe : Oiseaux Ordre : Charadriiformes Famille : Sternidés Longueur : 23-25 cm Envergure : 70-75 cm Poids : 80-95 gr Longévité : 10 ans

Whiskered Tern Weissbartseeschwalbe Fumarel cariblanco Mignattino piombato Witwangstern Skäggtärna Gaivina-de-faces-brancas

Caractères distinctifs : En plumage d'été, la guifette moustac a la tête noire, les joues blanches et le dessous gris profond que le blanc des joues fait nettement ressortir. Le bec est rouge foncé, les joues et les côtés du cou sont blancs, contrastant avec la calotte noire et les parties inférieures gris foncé.En plumage d'hiver, la calotte est plutôt blanche, avec une ligne horizontale foncée descendante venant de l'il. Le bec est plus gros que chez ses congénères. Les parties supérieures sont plus claires, la poitrine est moins foncée, et la calotte moins noire. Le bec est noirâtre. Les juvéniles ont un manteau foncé.

La guifette moustac est longue et massive, ses ailes sont relativement larges et le bec assez fort. Elle a une encoche profonde à la queue et les pattes sont un peu plus longues que chez les autres sternes. Les ailes sont projetées bien en arrière de la queue. Les deux sexes sont identiques.

Chant  : Sur les aires de reproduction, la guifette moustac lance un « kersh » rauque quand elle est en hauteur, qui ressemble au crissement d'un ongle sur un tableau. D'autres cris incluent un « kek » souvent répété.

Habitat  : La guifette moustac se reproduit sur les marais d'eau douce, les viviers et les mares, à la lisière d'une végétation émergente. En dehors de cette période, on peut la voir sur les lacs et les réservoirs, localement aussi sur les lagunes côtières et les estuaires. Distribution  : sud de l'Angleterre en été. Les aires de reproduction se trouvent au sud de l'Europe, il y a des colonies dans les Dombes (France), dans le Delta de l'Ebre (Espagne), à Hortobagy (Hongrie) et à Lake Apolyont (Turquie), également en Pologne, Roumanie et Ukraine.

Comportements : Les guifettes moustacs sont migratrices. Elles ne cessent de voler au-dessus des eaux, fébrilement occupées à capturer leurs proies au cur du bourdonnement des nuées d'insectes. Quand elles découvrent une proie, elles planent, en s'élançant dans un rapide piqué, les ailes immobiles, l'attrapant instantanément.Quand la reproduction est terminée, elles se réunissent au coucher du soleil dans de grands dortoirs où accourent plusieurs milliers d'oiseaux. Au lever du jour, elles repartent vers les aires de nourrissage où elles passent plus de la moitié de la journée en mouvement permanent.

Vol : La guifette moustac vole juste au-dessus des eaux pour se nourrir. Elle a un vol gracieux et plus rapide que la guifette noire, avec des piqués.

Reproduction : Au départ, la guifette moustac construit une plateforme flottante qui est un amoncellement de végétation aquatique. Le nid est construit dessus par les parents. C'est un nid fait d'herbes et de joncs, sur l'eau.La femelle pond entre 3 et 5 ufs verdâtres tachés de brun foncé, d'une longueur de 39 mm . L'incubation dure de 14 à 18 jours, assurée par le couple. La ponte a lieu d'avril à juin. Les poussins, élevés par les deux parents, quittent le nid au bout de 12 à 14 jours, et volent au bout de trois semaines. La guifette moustac atteint sa maturité sexuelle à 2 ans.

Nourriture  : la guifette moustac se nourrit de libellules, de larves d'insectes aquatiques, de coléoptères, de têtards et de rainettes, ainsi que de petits poissons.