GUÊPIER A BARBE BLEUE

Nyctyornis Athertoni

Classe : Oiseaux Ordre : Coraciiformes Famille : Méropidés Longueur : 31-34 cm Envergure : ?? Poids : 85-93 gr (M) 70-91 gr (F)

Blue-bearded Bee-eater Gruccione barbablu Abejaruco barbiazul siniampiaissyöjä Blaubartspint Blauwbaard-bijeneter Blåskægget Biæder

Habitat et Distribution : Le guêpier à gorge bleue est un oiseau des forêts épaisses, mais à l'intérieur de celles-ci, il se tient plutôt dans les clairières, près des ruisseaux, des sentiers, des arbres tombés et des affleurements rocheux qui émergent çà et là. Il féquente également la végétation éparse à proximité ou sur les crêtes. On le trouve du niveau de la mer jusqu'à 1600 m, dans les forêts moussues, les zones boisées de feuillus où il sélectionne en priorité les contreforts à la végétation fournie avec des pentes raides, des

ravins et des ruisseaux. Le guêpier à barbe bleue est endémique de l'Asie du sud-Est et du subcontinent indien où sa répartition est très inégale. Il est assez commun au pied de l'Himalaya, dans l'Himachal Pradesh, le Népal, le Sikkim et du Bhoutan à l'Assam. Il est commun localement dans les états de l'Inde Orientale qu'il peuple partiellement : Ouest Bengale, Bihar, Orissa, Madhya Pradesh, Andrha Pradesh. Ses apparitions sont assez rares dans le sud du subcontinent : Kerala, Timul Nadu. En Birmanie, sa présence est très sporadique; il est peu fréquent en Thaïlande sauf dans les parcs nationaux.

Caractères distinctifs : Chez l'adulte, le front est bleu pâle, les sourcils verts. Les lores, le reste de la tête et les parties supérieures sont vert jaunâtre vif, excepté la calotte, le manteau et le tertiaires qui sont un peu plus clairs ou vert-bleuâtre avant la mue. Les plumes du menton et de la gorge, longues et larges, forment une "barbe", bleu foncé au centre, bleu clair vif sur les côtés et à la pointe. Les moustaches, les côtés de la gorge et la poitrine affichent une teinte vert-jaunâtre. Le ventre et les flancs chamois jaunâtre sont finement rayés de vert olive. Le dessous de l'aile et les sous-caudales sont uniformément chamois-jaunâtre. Les plumes du dessous de la queue sont jaune moutarde sale avec une arête centrale jaune pâle. Le bec est brun-noirâtre avec une tache gris plomb à la base de la mandibule inférieure. L'iris est jaune-orange vif. Les pattes sont gris verdâtre.

Les juvéniles ne diffèrent pas de adultes.

Chant : Les guêpiers à barbe bleue émettent des "gga ggr ggr" brusques ou des "kor-r-r, ko-rr- rr " pas très puissants mais audibles à plus de 100 mètres dans la forêt. Leur voix ressemble un peu à celle d'un rollier.

Reproduction : La saison de reproduction se déroule de Fevrier à Mai et en Août en Assam, dans l'Est de l'inde, d'Avril à Mai et surtout en Octobre au Népal. En Birmanie, elle a lieu de Mars à Octobre, et d'Avril à Mai en Thaïlande. Le nid est creusé par les deux parents dans un talus situé près d'un sentier de jungle ou d'une route, dans la paroi d'un ravin ou un glissement de terrain. Ce travail commence plus d'un mois avant le début de la ponte. Le nid est toujours isolé bien que la paroi dans lequel il est creusé soit souvent criblé de trous qui sont peut-être des ébauches ou des nids des années antérieures.

La galerie dont le diamètre de l'entrée mesure une dizaine de centimètres atteint entre 1 mètre 30 et 3 mètres de profondeur. Elle aboutit à une chambre de ponte de 20 cm de largeur sur 13 cm de hauteur. Le sol est d'abord nu, mais il est rapidement recouvert d'une épaisse couche de débris organiques provenant des pelotes que les oiseaux rejettent bien avant la ponte. La femelle y dépose ses 6 oeufs et la présence de ces débris d'insectes jusqu'au trou d'entrée est le signe indéniable que le nid est occupé.

Nourriture : Les guêpiers à barbe bleue ont un régime insectivore. Ils se nourrissent principalement de 2 ou 3 sortes d'abeilles et de quelques familles de guêpes dont les plus grosses atteignent parfois 40 millimètres de longueur. Ils consomment également des charançons, des scarabées, des passalidés, d'autres coléoptères et des libellules. On a aussi retrouvé dans leur gésier des coléoptères xylophages et des cloportes.

Comportements : On ne connait pas exactement les techniques de chasse de ce guêpier mais d'après un naturaliste attentif , contrairement à la plupart de ses congénères, il chasserait peu en vol. Il s'accrocherait aux arbres, se déplaçant lentement et maladroitement pour examiner les feuilles et capturer les insectes. Il profiterait également du fait que certaines abeilles volent vers lui, accréditant la croyance selon laquelle ces invertébrés sont inexorablement attiréset prennent sa barbe pour une fleur. Les gros insectes capturés en vol sont ramenés au perchoir et frappés contre lui. Toutes les parties qui tombent ne sont pas récupérées, il semble ainsi que seul l'abdomen des gros coléoptères soit consommé.

Le guêpier à barbe bleue vit en couples qui semblent inactifs une grande partie de la journée. Il se perche à une grande hauteur dans les arbres, reste à l'ombre du feuillage ou, au contraire, s'expose en plein soleil près de la cime. Il se tient près des inflorescences riches en nectar et ne dédaigne pas de les picorer. Lorsqu'il est perché, cet oiseau soulève constamment la queue et la rabat, à la manière d'un martin-pêcheur. Exposé au soleil, il n'ébouriffe pas les plumes de son manteau et n'adopte pas les postures habituelles de méropidés qui prennent des bains de soleil. Malgré quelques déplacements locaux et saisonniers signalés au Népal et en Birmanie, le guêpier à barbe bleue est considéré comme un sédentaire.