PERDICULE DE MANIPUR

Classe : Oiseaux Ordre : Galliformes Famille : Phasianidés Longueur: 20 cm Envergure: ?? cm Poids : 50-85 gr

Manipur bush-quail Manipurwachtel Perdicilla de Manipur Quaglia di macchia di Manipur Manipur-dwergpatrijs Manipurbuskvagtel assaminpensasviiriäinen

Habitat et Distribution : Les perdicules de Manipur fréquentent les prairies humides et les jungles pourvues de broussailles. Elles apprécient particulièrement les haute herbes à éléphant, jusqu'à une altitude qui peut atteindre 1000 mètres. Occasionnellement , on les trouve également dans les zones marécageuses ou sur les terrains inondées dans la vallée de Manipur. Comme son nom l'indique, ce gallinacé est originaire du Nord-Est de l'Inde. Il existe deux populations séparées par le fleuve Brahmapoutre. La race type manipurensis manipurensis vit au sud du fleuve dans les collines de Manipur et de l'Assam, dans le Meghalaya voisin, peut-être au Nagaland. Quelques spécimens peuvent survivre à l'Est du Bengladesh. . La sous-espèce inglisi, qui vit au Nord du fleuve, peut être observée dans l'Ouest du Bengale et en Assam jusqu'à Sadiya.

Caractères distinctifs : Ce gallinacé très sombre et sans trait remarquable véritable ressemble à une sorte de francolin noir en miniature. Cependant, en raison de sa nature furtive, il est plus entendu qu'observé. Ces dessous presque uniformement gris et son comportement grégaire permettent d'éviter toute confusion avec d'autres espèces de cailles vivant dans le même secteur géographique.

La race type manipurensis possède un bec gris sombre, plus pâle et plus jaunâtre à la base. Les pattes sont rouge-orange, l'iris brun sombre ou brun-noisette. Les deux sexes sont différents et ne portent pas d'éperon tarsier. Chez le mâle adulte, le front et le sourcil sont chatain-roux. Les lores et la tache en arrière de l'oeil sont blancs. Le menton, la gorge et la région malaire affichent une couleur chatain-roux. Le reste de la tête, le cou, la poitrine et les parties inférieures sont gris-ardoise avec des nuances olive et fortement barrés et tachés de noir. Des marques noires en forme de chevrons sont plus évidentes sur les scapulaires et sur la poitrine. La partie basse de la poitrine, les flancs et le ventre présentent une teinte chamois chaud, virant au blanc avec d'importantes taches noires sur les couvertures sous-caudales. Les plumes des flancs sont hardiment marqués de stries et de chevrons noirs.

La femelle est nettement plus pâle que le mâle, la couleur chatain de la tête étant remplacée par du chamois-gris. Le dessous est chamois plus pâle et plus discrètement taché. Chez les juvéniles, les deux sexes ressemblent à la femelle., mais l'ensemble du plumage est plus brun et les pattes sont plus claires, plus rosâtres.

Il existe une variation géographique. La race inglisi, qui est séparée de la race type par le Brahmapoutre, est plus grise et plus pâle. Ses parties supérieures et inférieures sont moins abondamment marquées de noir.

Chant : La femelle émet un chant clair, doucement sifflant, "whit-it-it-it-it" avec des notes qui deviennent progressivement plus aigües. Ce chant est répété à 3 ou 4 reprises, chaque fois de façon plus haute et plus puissante. C'est sans aucun doute un cri de ralliement qui sert à regrouper les différents membres d'un groupe dispersé. A ce jour, aucun autre cri n'a été répertorié.

Comportements : Ses habitudes sont assez semblables à celle de la perdicule à gorge rousse. Elle est très active à l'aube et en soirée. Elle recherche sa nourriture en bande de 5 à 8 individus qui émergent des hautes herbes pour prospecter à découvert. Elle est particulièrement attirée par les zones récemment brulées sur lesquelles on assiste à des repousses d'herbes tendres. En dehors des périodes de nourrissage, elle reste sous le couvert et est extrêmement difficile à localiser.

Reproduction : On connait peu de choses sur la reproduction. La race du sud niche sur des plateaux herbeux, à proximité de la forêt. Le nid est une cavité peu profonde grattée à terre, entre des racines d'herbe. Il contient en général 4 oeufs blancs dont on ignore la durée d'incubation. D'après les maigres renseignements recueillis, la période de reproduction est vraisemblablement assez étendue. Les oiseaux du Nord sont fertiles dès le mois de Mars. Au sud du fleuve, la saison des nids bat son plein en Mai. De jeunes oiseaux pleinement émancipés ont été observés en Janvier.

Nourriture : Son régime est mixte, composé à la fois de matières végétales et animales. La perdicule de Manipur consomme des graines herbeuses et des cosses de lentilles sauvages, mais également des fourmis et des petits invetébrés.