RHYNCHEE d'AUSTRALIE

Rostratula Australis

Classe : Oiseaux Superordre :Echassiers Ordre : Charadriiformes Famille : Rostratulidés Longueur : 24-30 cm Envergure : 50-54 cm Poids : 125-130 gr Longévité : ? ans

Australiian Painted-snipe  Schmuckschnepfe Aguatero australiano   Beccaccino dorato australiano  Australische Goudsnip   australisk rallbeckasin   Australriksesnipe Narceja-pintada-australiana ausztrál guvatszalonka

Caractères distinctifs :
La Rhynchée d'Australie a été decouverte par John Gould en 1838. Néanmoins, elle a été intégrée dans la Rhynchée peinte (Rostratula Benghalensis) et elle n'a acquis le statut d'espèce à part entière qu'au cours des dernières années du XXème siècle. .
Par rapport à sa proche cousine qui vit en Afrique et dans unr grande partie de l'Asie, la Rhynchée d'Australie se distingue par les caractères suivants :
- un bec et des tarses plus courts, des ailes ailes plus longues
- la femelle affiche une tête et un cou brun chocolat alors que chez les individus d'Asie, ces derniers sont roux
- Chez la femelle, les ornements de la queue sont plus arrondies que plats, chez le mâle, les tâches des couvertures alaires sont semblablement rondes et barrées.
Chez les adultes, toute la partie antérieure, c'est à dire la tête, le cou et la zone pectorale sont brun chocolat . Le mâle se distingue par sa couleur gris foncé et par sa rayure médiane blanche sur le capuchon. . La teinte chocolat se transforme en roux sur la partie centrale du cou et s'intègre progressivement dans le gris sombre et barrée du dos.
Le large anneau orbital blanc se poursuit par une virgule en arrière de l'oeil. Une large bande blanche éclaire le côté de la poitrine et recouvre la partie centrale des épaules, ce qui constitue un caractère de reconnaissance absolument essentiel/ Le dessus de l'aile est gris (avec des tâches chamoisées chez le mâle). Le bas de la poitrine et le dessous sont blanc immaculé.
Les mâles sont généralement plus petits et moins resplendissants que leurs partenaires. Les juvéniles sont semblables aux adultes mâles. En raison de leurs couleurs et de leurs nombreuses décorations bigarrées, les rhynchées ne peut être confondues avec nul autre membre de la famille des scolopacidés qui sont d'une parenté assez proche.

Chant et voix :
La plupart des vocalisations sont émises par la femelle. ( Question : Est-ce lié au rôle dominant qu'elle joue dans le couple?) . Le répertoire des cris contient des "koo-oo koo-oo" doux et miaulants qui ressemblent à des soufflements que l'on effectuerait dans le goulot d'un bouteille. . Au crépuscule et à l'aube, on peut entendre des "cook cook cook". Quand elles sont perturbées, les rhynchées llancent des "kek', "kak" ou "kit" extrêmement brefs.

Habitat et Distribution :
La rhynchée d'Australie vit dans des zones d'habitat très morcelé dont les caractères ne sont pas toujours très précisément décrits ou bien définis, si bien la présence de cette espèce dans un grand nombre d'endroits est souvent imprévisible. Le bastion le plus connu de la rhynchée est un espace végétal connu sous le nom usuel de riverina. . Ce biotope se distingue des autres régions australiennes par une combinaison de terrains plats, une assez forte température moyenne et un important apport de rivières et d'eau douce qui autorise l'irrigation de cultures delicates comme les rizières et la vigne. Siur le continent australien, les régions de Riverina sont surtout situées dans le sud- est , c'est à dire dans les Nouvelles-Galles du sud (vallées de la Murray et de la Murrumbidgee) et l'état de Victoria , à l'Est de la cordillière australienne), prartiquement jusqu'au District fédéral de Camberra.
En conséquence, les rhynchées vivent la plupart du temps dans des lieux où il y a d'importantes zones d'eau douce peu profondes et une dense couverture de végétation basse. Ils disparaissent de ces endroits dès que les conditions sont modifiées et ne leur paraissent plus convenables.
Il y a une population isolée dans la région de Kimberley, dans l 'Australie occidentale.


Comportements
Bien qu'elles restent le plupart du temps dans le couvert dense, les rhynchées d'Australie s'aventurent parfois dans les vasières et sur les terrains dégagés quand ils se nourrissent.. Pendant la journée, elles cherchent le calme dans les herbres hautes ou dans les rosières. Ces limicoles de moyenne taille ne sont pas trèdsgrégaires, on les aperçoit habituellement en solitaire ou en couples. Cependant, au début de la nidification des adultes forment parfois de petits rssemblements autour des groupes de nids. Les femelles sont réputées pour entretenir des liens conjugaux avec plus d'un mâle. Les tâches sont inversées : les mâles se chargent de la couvaison et dispensent les soins aux poussins.

Reproduction :
Il n'y a pas véritablement de saion de reproduction, au sens que l'on donne hebituellement à cette expression. Les rhynchées d'Australie peuvent pondre à n'importe quel moment, en fonction des conditions atmosphériques : elles se reproduisent généralement dans les lieux humides qui ont été temporairement mais récemment inondées. On les trouve également dans les mares d'eaux peu profondes, dans les vasières qui représentent d'excellents endroits pour se nourrir et dans les petites îles où le sites de nidification sont nombreux et de bonne qualité. Toutefois, dans le sud, les rhynchées nichent plus constamment entre Août et Février.
Leur nid est habituellement un simple grattage situé sur le sol ou un petit monticule au milieu de l'eau. Il est garni avec des herbes, des feuilles et des brindilles . La ponte contient 3 ou 4 oeufs, de couleur crème, marbrés avec des petites lignes noires. . L'incubation dure 15 ou 16 jours. Les poussins sont nidifuges et quittent précocément leur lieu de naissance

Nourriture :
Les Rhynchées d'Australie ont un régime omnivore : elles consomment principalement des invertébrés des zones aquatiques tels que des vers de terre, des mollusques, des insectes et des crustacées. Leur menu est complété avec un peu de matières vegétales (graines, herbes, autres végétaux).

Protection/Menaces :
D'Après Arkive, les rhynchées peintes sont de oiseaux en DANGER. Les effectifs sont considérés comme en déclin, principalement à cause de la dégradation et de la dispartion progressive des eones humides. Le drainage et le détournement du cours d'eau des rivières dans le but de créer des zones agricoles, les rend inutilisables pour les oiseaux.
Les autres grandes menaces sont le surpâturage et le piétinement des nids par le bétaiil.