BECASSEAU TACHETE

Classe : Oiseaux Superordre : Echassiers Ordre : Charadriiformes Famille : Scolopacidés Longueur : 19-23 cm Envergure : 38-45 cm Poids : ??

Pectoral Sandpiper Graubruststrandläufer Correlimos pectoral Piro-piro pettorale
  Gestreepte Strandloper Tuvsnäppa Dutysh Maçarico-de-colete

Caractères distinctifs : Le bécasseau tacheté est un peu plus petit que la Maubèche, mais plus haut perché, sa coloration générale rappelle celle du bécasseau variable. Le dessus de la tête est roux tacheté de noir, les sourcils et le menton sont blancs, les joues roussâtres et le cou gris fortement tacheté. Les taches noires s'agrandissent progressivement sur la poitrine , formant comme des écailles entourées d'une zone claire et s'arrêtent suivant une ligne nette. Le reste des parties inférieures est d'un blanc pur. La queue en fer de lance est noire au centre, gris clair sur les parties externes, avec les deux rectrices médianes pointues. Le croupion est noirâtre, le manteau est formé de plumes noires largement bordées de roux. Les ailes possèdent très peu de blanc. Le bec est court et droit, les pattes sont assez longues et jaunes.

Habitat : Pendant la période de nidification, sur son aire de répartition hbituelle, le bécasseau tacheté fréquente exclusivement la toundra humide ou sèche, cette végétation de climat froid qui associe graminacées, lichens, mousses et bouleaux nains. Le reste de l'année, elle apprécie particulièrement les plans d'eau d'ouce avec berges herbeuses ainsi que les prairies rases. On peut l'apercevoir sur les terrains de golf ou les aéroports après les grandes averses mais il délaisse volontiers les lagunes saumâtres. Il évite autant que faire se peut les vasières de marée basse.

Nourriture : Au cours de la période de reproduction, les bécasseaux tachetés mangent des insectes et leurs larves, des araignées et des graines. Pendant la période d'hivernage, son régime se diversifie et il consomme alors des petits crustacés et autres petits invertébrés aquatiques. Cependant, les insectes demeurent son menu principal.

Reproduction : Les becasseaux tachetés ont des moeurs sexuelles peu communes : les mâles peuvent s'accoupler avec plusieurs femelles, les femelles avec plusieurs mâles. Les mâles arrivent les premiers sur les sites de nidification pour établir le territoire. Dès l'arrivée des femelles, ils entament la parade nuptiale.Comme certains membres de la familles des tétraonidés, au moment de la période de nidification, la peau de la gorge et de la poitrine des mâles devient flasque et molle comme un fanon et peut être gonflée à volonté pour atteindre parfois une taille équivalente à celle du corps. La poche gulaire abondammant gonflé, les mâles déploient une activité débordante pour séduire une partenaire, courant au sol tout près de la promise, battant lentement mais vigoureusement des ailes. Ils peuvent également voler, la tête largement positionnée au dessus des épaules, la queue en position basse, poussant une succession des notes sourdes et mugissantes. Comme la plupart des scolopacidés, le bécasseau tachété niche au sol, dans la végétation basse. Le nid est une simple dépression garnie d'herbes et de feuilles. La femelle y pond 4 oeufs verdâtres tachetés de brun et prend en charge l'incubation qui dure entre 21 à 23 jours. Les jeunes sont nidifuges, quittent rapidement le nid et sont capables de se nourrir dans un délai très bref après l'éclosion. Néanmoins, ils reçoivent l'assistance de leur mère pendant encore une période de 10 à 20 jours. Les poussins montrent les premiers signes de maturité vers 21 jours mais ne prennent définitivement leur envol qu'à l'âge de un mois; .

Comportement : La migration s'effectue en ordre échelonné pour une raison bien particulière : durant le court été arctique, la nourriture est le principal sujet de préoccupation. Aussi, afin d'assurer des ressources suffisantes pour les jeunes et pour ne pas entrer en compétition avec les mères et les oisillons sur le plan de la nourriture, les mâles migrent-ils vers le sud avant même que les oeufs n'éclosent. Peu de temps après l'acquisition de leur autonomie par les poussins, les femelles quittent à leur tour la toundra, laissant ainsi l'espace totalement libre pour les jeunes bécasseaux qui peuvent en profiter seuls pendant les dernières brèves semaines. Les bécasseaux appartiennent à la catégorie des grands migrateurs. Au début de l'automne, ils quittent la toundra de l'extrême nord américain et de la Sibérie orientale. Comme le chevalier grivelé et quelques autres scolopacidés, les oiseaux d'amérique du Nord se dirigent vers le sud du continent en Argentine et au Chili. Une petite quantité traverse l'Atlantique et rejoint l'Europe occidentale. Les oiseaux de Siberie migrent en Océanie.